Documentation

Rapport d'activités 2009

L'année 2009 est une année de rupture avec le passé. A chacun d'apprécier ce qui a été réalisé et ce qui ne l'a pas été. Rupture dans les financements, avec l'arrêt du programme ETDI et de ceux du CNCD-11.11.11. La réalisation des missions du CNA se manifestera également par la rupture dans la façon de mener les actions. Le Ministère de la Coopération au développement avait bien rappelé en 2009 au CNA que si l'accompagnement était le centre de la vision et de la mission du CNA-NKO, celui-ci ne s'inscrivait pas dans le cadre de sa politique de coopération au développement.

L'année 2009 est une année de rupture avec le passé. A chacun d'apprécier ce qui a été réalisé et ce qui ne l'a pas été. Rupture dans les financements, avec l'arrêt du programme ETDI et de ceux du CNCD-11.11.11. La réalisation des missions du CNA se manifestera également par la rupture dans la façon de mener les actions. Le Ministère de la Coopération au développement avait bien rappelé en 2009 au CNA que si l'accompagnement était le centre de la vision et de la mission du CNA-NKO, celui-ci ne s'inscrivait pas dans le cadre de sa politique de coopération au développement.

L'année 2009 est une année de rupture avec le passé. A chacun d'apprécier ce qui a été réalisé et ce qui ne l'a pas été. Rupture dans les financements, avec l'arrêt du programme ETDI et de ceux du CNCD-11.11.11. La réalisation des missions du CNA se manifestera également par la rupture dans la façon de mener les actions. Le Ministère de la Coopération au développement avait bien rappelé en 2009 au CNA que si l'accompagnement était le centre de la vision et de la mission du CNA-NKO, celui-ci ne s'inscrivait pas dans le cadre de sa politique de coopération au développement.

Par contre le retour au pays et la réinsertion professionnelle des étudiants qui constituent la principale "approche Sud" des actions du CNA (et donc action de coopération au développement), restaient des actions marginales et ne reposaient en aucun cas sur une stratégie partenariale du Sud.

Jusqu'à ce jour, les financements du CNCD-11.11.11 (comme ceux du NCOS: CNCD néerlandophone), étaient accordés au bénéfice direct des étudiants et de la structure. Les financements de l'Eta étaient axés sur l'aide directe aux étudiants.

Or, la tendance actuelle des bailleurs de fonds de la coopération internationale va au financement de projets et d'actions, au profit des institutions (partenaires du Sud), mais non plus au financement des individus de façon nominative. Ce dilemme continue à susciter de longs débats au sein des membres du CNA-NKO.

Nonobstant les débats internes et les arguments des uns et des autres, le CNA-NKO, a mené de nombreux séminaires traitant de la stratégie à mener (journée d'étude à Gembloux, juin 2004; analyse SWOT en 2005 lors de la coordination des statuts, analyse systémique du CNA par rapport au programme ETDI en 2007 et en 2008; prise de contacts et/ou analyse de la diversification des missions du CNA-NKO en 2008 et 2009 (Iday aisbl, Etudiants handicapés, subsidiation par FEDASIL, etc...).

Suite à la dernière analyse institutionnelle, le CNA-NKO s'est donné les moyens de s'adapter à la réalité du contexte actuel de la coopération au développement. Il importe que le CNA-NKO évolue si sa mission veut rester centrée sur la coopération au développement. Les étudiants ne sont pas des immigrés au sens courant du terme.

"Les étudiants et stagiaires viennent temporairement en Belgique pour y faire des études ou y recevoir une formation avec l'intention de retourner ensuite dans leur pays. L'aide à l'instruction et à la préparation des dirigeants des pays en développement, n'a de sens que si les étudiants et stagiaires, une fois leur formation terminée, retournent au pays pour faire bénéficier leurs compatriotes de ce que leurs études ou leurs stages ont permis d'acquérir" (Conseil d'Etat, section législation 1985, L 16.746/2)

Les activités 2009, ici rapportées, s'articulent autour de 3 facettes : la coordination des membres du CNA-NKO (autres acteurs de la coopération internationale), le volet Nord (plaidoyer, sensibilisation....) et le volet Sud (réinsertions des étudiants au Sud). Cette nouvelle manière de présenter les activités (ou plutôt les résultats) inscrit le CNA-NKO dans sa démarche de changement.

Les informations présentées ici sont une synthèse des dossiers en cours ou terminés. Toute information supplémentaire peut être demandée au secrétariat du CNA-NKO.

 

Mohamed Bellouti, Secrétaire exécutif                                      Léo Dyckmans, Président

CNA-NKO_Rapport-d-activites_2009_print.pdf

   Impression Impression   
Dans le même thème d'articles: